Mercure

Planètes Mars et Mercure

Je continue dans ma série « animiste » avec d’autres planètes, parce que j’adore dessiner des étendues célestes à l’aquarelle, c’est reposant…

Je suis régulièrement les tweets de la Nasa et de Neil DeGrasse Tyson, astrophysicien américain et c’est fabuleux de pouvoir voir les autres planètes du système solaire en si haute résolution maintenant. Ça m’a inspiré l’idée de planètes avec des visages humains et ça m’a permis de tester les différentes couleurs des marqueurs à alcool Graph’it.

Planète Mercure

Planète Mercure

 

Planète Mars

Planète Mars

Et une version animée de Mercure (je n’avais pas fait de .gif animé depuis un bail)

Planète Mercure animée

Planète Mercure animée

D’autres dessins animistes à voir ici

Pour en savoir plus sur l’espace et la véracité scientifique des films populaires comme Seul sur Mars, Interstellar ou Star Wars VII, c’est sympa de suivre Neil DeGrasse Tyson qui commente systématiquement les nouveautés (en anglais, par contre) :

 

Il faudra que je fasse un article sur des artistes que j’ai découvert qui font de magnifiques gif animés, et aussi sur les séries Jessica Jones et Community… Et sur les chaînes Youtube et Twitter que j’aime suivre pour « procrastiner » en révisant/apprenant !

Lunénette, fille lune

La tête (dans) de la Lune

On continue sur le thème spacial avec deux petits dessins de Lunes.

J’avais déjà réalisé des personnages animistes, c’est un sujet que j’aime bien. Alors pour continuer à m’entrainer avec les marqueurs à l’alcool, j’ai gribouillé deux lunes anthropomorphes. J’ai fait le fond à l’aquarelle.

Moonette, fille lune

Moonette, fille lune

Lunénette, fille lune

Lunénette, fille lune

RIP David Bowie

Mer noire & poussière d’étoile

J’en ai marre de faire des dessins qui n’ont pas de sens. En ce jour de la disparition de David Bowie – son dernier album Blackstar à peine sorti – Mer noire, c’est une de mes rares tentatives timides d’essayer de transmettre quelque chose au travers de mes créations.

Mer noire

Mer noire

Le sujet est connu de tous, il n’y a pas de polémique sur la pollution des eaux, le 7ème continent et le plastique (encore que…). J’aimerais bien faire des choses un peu moins fadasses, et plus piquantes. On m’a souvent reproché de ne pas mettre assez de moi dans mes dessins, et le reproche est justifié. Si j’arrive à leur donner un sens, j’aurai envie de dessiner plus. Il faut avoir l’audace.

« When in doubt, listen to David Bowie. In 1968, Bowie was a gay, ginger, bonk-eyed, snaffle toothed freak walking round South London in a dress, being shouted at by thugs. Four years later, he was still exactly that – but everyone else wanted to be like him too. »

RIP David Bowie

RIP David Bowie

David Bowie rejoint les étoiles avec son album-testament Blackstar (la chanson Lazarus prend tout son sens) après seulement 69 années passés sur cette planète. Il y a deux jours, je lisais un article des Inrocks sur les problèmes qui l’ont amené à créer Station to Station en 1976.

De ses fragilités, il a su faire quelque chose de beau, et ce jusqu’au dernier moment. Je ne tiens pas à glamouriser les troubles mentaux. Il n’y a rien de beau ni d’enviable dans l’anxiété, la paranoïa, l’angoisse, les troubles alimentaires, il n’y a que de la souffrance, des stigmas et de l’incompréhension. Pour autant, savoir que certain.es se sont nourri.es de leurs troubles pour créer ou s’en sortir est réconfortant, même s’ils partent trop tôt, vraiment trop tôt. C’est finalement après une bataille de 18 mois contre le cancer qu’il nous livre son dernier opus.

« Look up here, I’m in heaven

I’ve got scars that can’t be seen

I’ve got drama, can’t be stolen

Everybody knows me now »

 

Kirby Love

Pas de résolutions mais des androïdes

Je n’aime pas trop les vœux ni les résolutions. Alors je vais juste poster mes dernières gribouilles et espérer que la moi future mettra en oeuvre mes projets. Bonne année quand même !

Je projète de faire une BD sur les trucs qui me touchent, pour décompresser. J’aimerais bien que ce soit du point de vue d’un-e alien ou d’un-e androïde, qui aurait un regard vulcain sur nous. J’ai donc testé les grapheurs Graph’it en essayant d’imaginer à quoi ressemblerait mon personnage.

Meteoandroid !

Meteoandroid !

Les étapes de sa fabrication :

Ci-dessous, encore un dessin test des marqueurs et une entité capable de créer des chats gardiens de planètes (on serait mal barré-es mais bon) :

Et vieux dessin que j’avais ommis de poster sur le blog : une fan de Kirby (hommage à Satoru Iwata).

Kirby Love

Kirby Love

 

Écosystème

Un blog, un arbre = 0 émission de carbone

Le site Petits gestes écolos propose une initiative gratuite super sympa : Un blog, un arbre.

Écosystème

 

Le principe est très simple : en échange d’un petit article sur le sujet et du placement d’un badge du projet sur ton blog ou site, un arbre est planté et compense les émissions de carbone nécessaires au fonctionnement de votre blog ou site.

Hé oui, un arbre peut absorber une certaine quantité de CO2. Cela dépend de plusieurs critères, mais le projet a établi une moyenne d’environ 5kg par an. Sachant que selon le site, les émissions de carbone moyennes d’un blog sont de 3,6 kg, c’est tout bénéf’ !

Cela fait un moment que j’avais découvert ce projet et j’avais trouvé ça formidable, mais j’attendais de déplacer mon site sur WordPress pour y participer.

Afin de meubler mon article d’images (car je suis une grande enfant, j’aime bien lire, mais quand y a des images, c’est appréciable aussi) j’ai pour l’occasion dessiner l’arbre qui va donc compenser les émissions de carbone de mon site, et toute la vie luxuriante qui l’entoure.

Toi aussi, tu as un blog ou un site ? Tu aimerais participer à l’initiative ou planter un arbre par procuration, parce que comme moi tu vis en ville avec un ficus dans ton salon ? Tu voudrais simplement avoir plus de renseignements sur cette initiative ?

Alors, va tout de suite sur le site du projet, et fais comme moi : écris un petit article, place le logo sur ton site, là où il sera bien visible, et préviens l’équipe de Petits gestes écolos de ton action !

En plus, le badge est disponible en plusieurs tailles, coloris et messages !

Logo zéro carbone

Badge

 

rp_lora_zombie_by_lora_zombie-d5lisf8-800x567.jpg

Lora Zombie, du grunge art qui décape !

Mon artiste du jour, c’est Lora Zombie, une nana aux cheveux bleus qui fait du grunge art qui en met plein les yeux !

Lora Zombie est une artiste que j’ai découvert il y a un bout de temps déjà, mais je préférais privilégier mes découvertes récentes. Il fallait pourtant que j’en parle !

 

lora_zombie_by_lora_zombie-d5lisf8

Donc, Lora Zombie, de son pseudo, est une jeune artiste russe de 24 ans qui a la particularité d’être autodidacte (et d’avoir les cheveux bleus). Bourrée de talent et de créativité, elle a un style bien à elle : des éclaboussures d’aquarelle de partout, des couleurs flashy, et de petites bulles avec un petit mot dedans au sens souvent ambigu ou humoristique.

Continuer la lecture

Yuumei, de l’art digital activiste

Une nouvelle artiste du jour aujourd’hui, c’est l’américaine Yuumei !

En ce moment, comme je n’arrive pas à dessiner et que je peaufine le blog, je n’ai que des artistes du jour à présenter à défaut de mes créations. Mea culpa. Mais tu verras, ça vaut le détour. Yuumei, alias Wenqing Yan (prononce  Ouène-tching Yane) est une artiste américaine que j’ai découvert sur DeviantArt y a un petit moment.

Ses dessins, pour la plupart esquissés sur Photoshop, sont d’une grande qualité et ont une atmosphère particulière, très riche, on pourrait penser à une capture d’écran d’un film de Makoto Shinkai, mais en mieux. Si, si, regarde :

Between infinity par Yuumei

Between infinity par Yuumei

Continuer la lecture

Tom Fleming : un air de Klimt

Aujourd’hui, dans la section « Artiste du jour », je mets à l’honneur l’artiste américain Tom Fleming et ses peintures inspirées de l’Art Nouveau.

Ce soir, j’errais dans les méandres d’images de Pinterest, ça me détend. Et une peinture a attiré mon attention.

Spirit and Life par l'artiste Tom Fleming

Spirit and Life de Fleming

Continuer la lecture

Speed painting de la vie d’une femme

Je vous invite à découvrir aujourd’hui Stone House, artiste coréen qui maîtrise speed painting et morphing.

Portrait d'une femme en speed painting

Portrait d’une femme en speed painting

J’ai vu ça ce matin sur Madmoizelle.com et ça m’a impressionnée mais surtout touchée. Mais d’abord, qu’est ce que le speed painting, pour ceux qui ne connaissent pas ? C’est de la peinture, souvent numérique, donc réalisée à partir d’un logiciel (et d’une tablette, voire une souris pour les plus forts). Il faut qu’elle soit achevée en un laps de temps réduit (environ 1h30).

Dans la vidéo ci-dessous, Stone House peint neuf portraits de la même femme de sa petite enfance à sa vieillesse, en ne faisant que modifier chacun des portraits qui se succèdent pour changer un peu les traits, les cheveux, ajouter quelques rides…

C’est très convaincant, au point que je me demande s’il s’agit d’une femme ayant réellement existé ou une femme de fiction. J’ai cherché, mais le mystère reste entier…

Allez, regarde la vidéo, en plus le fond sonore au piano est très joli et ajoute à l’émotion suscitée par cette vie qui défile sous nos yeux…

 

Si tu as aimé cette vidéo, alors tu peux aller visiter la galerie de Stone House, sa page Facebook ou sa page Pinterest. Il fait des dessins semi-réalistes qui ont un petit côté manga (enfin plutôt manhwa, comme il est coréen). Tu peux également laisser un petit commentaire ci-dessous.

Si tu souhaites découvrir d’autres artistes, tu as le choix :  visiter la section Artiste du jour du blog, et même me suivre, en cliquant sur les petits boutons des réseaux sociaux de ton choix. Tu peux également t’abonner à ma newsletter, pour être sûr de ne rien louper.

Speedement tienne,

Od’hana

Les 30 ans de Posca avec les artistes Koralie & SupaKitch

À l’occasion du 30ème anniversaire de la célèbre marque de marqueurs Poca, le couple d’artistes Koralie et SupaKitch a réalisé une immense et superbe fresque. J’voudrais bien la voir en vrai ! (et aussi avoir plein de Posca)

Koralie et son mari SupaKitch

Koralie, artiste française vivant à New York, a rencontré son mari alors qu’elle tagguait dans les rues. Fascinée par la géométrie, elle crée d’immenses demoiselles ressemblant à des kokeshi, les petites poupées japonaises. Le résultat est fascinant de détails, couleurs et fantaisie. Oui, oui :

De grandes kokeshi

Si tu veux voir les maîtres en pleine action, voilà ci-dessous une vidéo avec des extraits de leur performance.

Et pour voir d’autres oeuvres de ces génies, y a le site de Koralie et puis celui de Supakitch. Comme ils collaborent souvent ensemble, tu risques d’y voir souvent les mêmes peintures. Mais quand même.

C’était le post inaugural de l’artiste du jour. Solennellement,