Dana Scully de X-Files

Dana Scully et un autre portrait

Aujourd’hui, on reste encore un peu dans le thème de l’Espace avec un portrait de Dana Scully (de X-Files) et quelques autres gribouilles…

Je fais souvent un simple portrait de visage (ou des têtes flottantes). Ca commence toujours pareil : je griffonne au coin d’une feuille entre deux « vrais » dessins… et je me rends compte que finalement, ce griboulli vaut la peine d’être colorié et affiché, peut-être, alors je le termine et je passe finalement autant de temps dessus à ensuite essayer de le rendre plus « pro » que sur les autres dessins, aha.

Portrait de Dana Scully de X-Files

Portrait de Dana Scully de X-Files

Ce dessin a été fait en regardant X-Files, durant la saison 4, je crois (j’ai regardé les saisons 1 à 9 sur une période de 6 mois pour me les remémorer avant la nouvelle saison sortie en janvier). Vu la tournure que la série prend à partir de la saison 7, ce marathon a été parfois un peu éprouvant, et la nouvelle saison n’en valait pas la chandelle, mais ce sera peut-être pour un billet spécial.

Dana Scully, je la suis dans sa chasse aux extraterrestres depuis que j’ai 11 ans, sur M6. Elle subit bien trop de choses pour une seule vie (cliché de la grossesse « mystique » notamment), et c’est assez frustrant de la voir aller de galères en désenchantements mais c’est un personnage que j’adore. Déjà, elle est agent du FBI mais aussi… médecin, et c’est elle la « rationnelle » et la scientifique du duo formé avec Mulder. Elle n’est pas dépeinte comme passive et va régulièrement endorser le rôle de la sauveuse, souvent réservé aux personnes masculins.  Il y a même eu dans les années 90 un effet Scully (lien en anglais), c’est à dire un gain d’intérêt pour les filières scientifiques de la part des filles, qu’on décourage encore trop souvent de suivre ce cursus. Je pense qu’il est important qu’il y ait plus de modèles dans les médias pour les femmes, mais également pour toutes les minorités (il y a aussi un manque cruel de portraits justes et complexes de personnages de couleur et/ou LGBT).

Côté technique, j’ai fait le dessin au crayon de papier, puis je l’ai colorisé sur Photoshop pour donner l’effet « étoiles » dans ses cheveux.

Voilà un portrait décliné en 3 styles différents au fil de son évolution, je voulais m’entraîner sur la lumière (effet contrejour/lumière blanche/lever de soleil). Il a été fait avec un feutre à l’encre de chine Faber Castell pit pen pour le lineart (contour), des marqueurs à l’alcool Graph’it pour la colorisation du personnage et le fond a été fait aux crayons aquarellables Faber Castell.

J’ai encore d’autres portraits en cours, notamment des essais de design de personnage pour la suite de ma série animiste « cosmique », ce sera pour un projet billet ! 🙂 En attendant, il est possible de me suivre sur les réseaux sociaux (icônes en haut et en bas de la page).